MOTOCULTEUR

Pour travailler les grandes surfaces de terre en vue des opérations de sarclage, binage, labour ou émiettage de la terre, pour les futurs semis, le motoculteur simplifie la tâche et permet aussi de limiter les efforts.

MOTOCULTEUR

Pour travailler les grandes surfaces de terre en vue des opérations de sarclage, binage, labour ou émiettage de la terre, pour les futurs semis, le motoculteur simplifie la tâche et permet aussi de limiter les efforts.

Un motoculteur est un dérivé des machines agricoles professionnelles. Il est doté d’un arbre à fraises qui est placé à l’arrière de l’outil, il est doté à l’avant de manchons qui vont aider l’utilisateur à le guider. Les fraises sont dirigées par courroies ou cardan, elles pénètrent dans la terre afin de bien la travailler.

Le motoculteur possède généralement des roues tout terrain. Un motoculteur offre plusieurs vitesses de travail, selon les terrains, selon la tâche à accomplir. Pour des surfaces à partir de 400 m2, d’autres outils tels que soc de charrue ou remorque peuvent s’y adapter..

Pour bien acheter un motoculteur adéquat, il faut s’intéresser à différents critères essentiels qui résident surtout

au nombre de fraises et à la largeur qui pourra être travaillée selon le modèle du motoculteur. Il y a automatiquement incidence entre les deux critères.

La largeur peut varier jusqu’à 80 cm et plus, et les fraises varient entre 2 à 6. Un nombre élevé de fraises sur une largeur limitée, donnera une terre parfaitement bien émiettée. Il est possible de faire des modifications et notamment concernant le diamètre des fraises et donc de la largeur de travail, sur des motoculteurs performant.

Les motoculteurs déjà performant sont dotés d’une marche avant et d’une marche arrière, cela facilite le maniement de l’outil, notamment lorsqu’il faut faire demi tour ou lorsqu’un obstacle est à éviter. D’un point de vue motorisation, le motoculteur est soit électrique soit thermique.

En modèle thermique optez pour des moteurs de marques réputées et à conception renforcée. Pour des travaux qui vont de 100 à 1000 m2, il faudra envisager un moteur 3 cv, et de 5 cv et plus pour des surfaces supérieures.

Par ailleurs, il est important aussi d'acheter un motoculteur doté de disques protège-plantes, globalement, les derniers modèles proposés sur le marché en sont équipés. Les disques protège-plantes, déterminent la largeur du travail et ainsi vos bordures ou massifs sont épargnés d’une fausse manipulation. Enfin, un modèle sur roue facilite le déplacement de l’outil et un modèle avec volet arrière vous protégera des projections de cailloux.

Un motoculteur est assez simple à utiliser, il suffit de prendre le temps de le prendre en mains. L’appareil ne demande pas énormément de force, il est motorisé, il faut juste s’habituer à son emploi.

Oui mais vaut il mieux acheter une motobineuse ou un motoculteur 

Les 2 machines servent à retourner la terre et à préparer les sols, mais la motobineuse vous sera utile pour les simples travaux de jardinage (pour un particulier) alors que le motoculteur permet de labourer une plus grande superficie

La motobineuse est plus légère et donc plus facile à manipuler, elle permet de travailler jusqu'à 15/20 cm de profondeur environs (parfait pour votre potager).

A vous de choisir si vous préférez acheter un motoculteur ou acheter une motobineuse….